GLOSSAIRE

Vous retrouverez ici le glossaire de toutes nos études parues. Cliquez sur les études si dessous afin d'atteindre le glossaire correspondant.

 

1. Les LBO en France : pourquoi certains échouent ?

Covenant

Représentent l’ensemble des clauses figurantes dans les contrats de prêt et imposées par le créancier. L’emprunteur doit rembourser sans délai le capital initialement emprunté si certains critères ne sont pas respectés.

Dette mezzanine

Source de financement des entreprises (surtout prisée par les PME). C’est la dette la plus risquée, mais celle qui rémunère le plus. Elle doit être remboursée après la dette senior.

Leverage Buy Out (LBO)

Une technique financière qui permet à une société holding d’acheter une autre entreprise en ayant recours à l’emprunt bancaire ou obligataire. La société holding, créée spécifiquement pour cette opération et donc sans activité propre, devient la société mère de l’entreprise achetée.

Dette senior

Dette bancaire classique d’une entreprise auprès d’un établissement bancaire. Dans le cas des LBO, la dette senior se présente sous différentes tranches : A, B et C selon la durée d’amortissement.

Effet de levier

Une opération financière de levée de fonds dont l’issue permet un coût du capital inférieur à la rentabilité financière de l’opération à l’opposé de l’effet de massue.

Deleverage

Ce terme est utilisé lorsqu’une entité économique essaie de diminuer son taux d’endettement afin de réduire son risque d’insolvabilité.

Coût du capital

Weight Average Cost of Capital,  WACC. C’est le  coût d’argent nécessaire au financement de l’entreprise. Cet indicateur économique représente  le taux de rentabilité annuel moyen attendu par les actionnaires et les créanciers, en retour de leur investissement.

Croissance externe

Opération de développement de la firme qui consiste généralement au rachat d'entreprise (Concentration...).

Création monétaire

Opération qui consiste à la mise en circulation d'un instrument de paiement, de réserve et d'étalon. (Monnaie fiduciaire, électronique, scripturale...)

Private equity

Traduit de l’anglais par « Capital investissement », on parle de private equity lorsque des institutions financières investissent dans des sociétés non cotées en Bourse.

Structure ad hoc

Entité dans une LBO dont l'objet est de supporter l'endettement connue sous-titre de holding, ou NewCo.

Top management

Cadres dirigeants d'une entreprise, élément essentiel dans le cadre d'une opération de LBO surtout LMBO.

2. Comment une opération de type LBO crée-t-elle de la valeur pour les investisseurs dans le segment middle-market ?

 

Return On Investment (ROI)

Traduit en Français par ce qu’on appelle le « retour sur investissement ». C’est le montant d’argent gagné (ou perdu) par rapport à l’investissement de départ.

Société cible

Société à acquérir dans le cadre d'opérations de type LBO.

Normalisation

Ensemble de processus permettant l'harmonisation de méthode, d'outils en lien avec un domaine spécifique.

Valorisation

Technique financière permettant de déterminer la valeur d'un actif. Plusieurs méthodes existent comme par exemple Discounted Cash-Flow (DCF).

Modèle économique

Schéma organisationnel permettant de définir le circuit de création de valeur  dans un objectif de différenciation concurrentielle et de rentabilité.

Effet de levier

Une opération financière de levée de fonds dont l’issue permet un coût du capital inférieur à la rentabilité financière de l’opération.

Leverage Buy Out (LBO)

Une technique financière qui permet à une société holding d’acheter une autre entreprise en ayant recours à l’emprunt bancaire ou obligataire. La société holding, créée spécifiquement pour cette opération et donc sans activité propre, devient la société mère de l’entreprise achetée.

Middle market

Segment d'entreprise de taille moyenne (ETI). Il dépend de la valorisation de l’entreprise.

EBITDA

Appelé également BAIIA (Bénéfice Avant Intérêts, Impôts et Amortissement) l’EBITDA est un indicateur financier chiffré désignant les revenus d’une entreprise sans compter les charges, les dotations aux amortissements et les impôts. Il se rapproche beaucoup de l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE).

Capital- investissement

Un investisseur utilise une partie de ses capitaux propres pour développer une entreprise qui n’est pas encore cotée et ayant des besoins de croissance, de transmission ou de redressement. En contrepartie, il demande une participation au capital et par conséquent un rendement sur le capital investi.

Capitalisation boursière

Il s'agit de la valeur globale des titres (actions) en circulation d'une société cotée. (cours de l'action x nombre d'actions).

3. Et si les GAFA remplaçaient les banques traditionnelles ?

 

Capitalisation boursière

Il s'agit de la valeur globale des titres (actions) en circulation d'une société cotée. (cours de l'action x nombre d'actions).

Pairement peer-to-peer

Système de paiement/transfert d'argent numérique entre particuliers

Cashback

Le cashback est une technique commerciale permettant d'avoir un "retour", une réduction, sur les dépenses réalisées via la carte bleue de sa banque auprès d'entreprises partenaires de la banque en question.

Effet de levier

Une opération financière de levée de fonds dont l’issue permet un coût du capital inférieur à la rentabilité financière de l’opération.

Chaîne de valeur

C'est un ensemble d'étapes d'un modèle économique dont l'objectif reste la réalisation du profit 

Création monétaire

Opération qui consiste à la mise en circulation d'un instrument de paiement, de réserve et d'étalon. (Monnaie fiduciaire, électronique, scripturale...)

Fintech

Contraction des termes Finance et technologie. L’entreprise utilise les nouvelles technologies pour fournir des services financiers moins coûteux et plus efficaces.

Néobanque

C’est une banque digitale non rattachée aux banques traditionnelles. Elle accessible uniquement par le biais d’une application mobile. Elle est souvent issue des fintechs.

Transformation de la maturité

Aussi appelée transformation d'échéance, elle consiste, pour une banque commerciale dont l'activité est l'intermédiaire et la transformation, de prêter des ressources courtes sur du long terme.

Crypto-monnaie

Devises numériques s'échangeant de pair à pair. Aucune banque centrale ne les encadre mais la traçabilité et la sécurité des transactions sont assurées par un système de blockchain et d'algorithmes cryptographiques.

4. Quel serait l'impact de changement de modèles de mesure du risque de marché sur le capital réglementaire des banques ?

 

Backtesting

Technique de simulation appliquée sur des données historiques en vue de la validation d’une stratégie de trading ou un modèle d’évaluation de risque.

Banking book 

Traduit par « portefeuille bancaire ». Il liste l’ensemble des propriétés stables d’un établissement bancaire. L’ensemble des transactions moyen et long terme sont enregistrées dans ce portefeuille.

Capital réglementaire 

Un capital dont dispose toute entreprise pour assurer légalement son activité. Ce capital est composé essentiellement par le capital social et les réserves. C’est une sorte de réserve utilisable à tout moment pour éviter les surendettements ou répondre aux remboursements imprévus.

Conformité

Traduit en anglaise par le terme « Compliance ». Cette notion est utilisée en droit et en gestion. L’objectif de la conformité est de vérifier l’accord entre les éléments et le respect des règles dictées dans les établissements financiers.

Contrôle interne 

Dispositif de contrôle au sein des administrations et des établissements afin de s’assurer de la bonne mise en place des procédures et de la réglementation. Le contrôle interne vise à maitriser les opérations à risques effectuées par l’établissement en vue d’augmenter sa performance.

Corporate bond

Obligations émises par les entreprises pour lever du financement sur le marché contrairement aux gouvernement bonds émis par les Etats.

Coupon 

Cash-flow ou intérêts versés périodiquement au détenteur d’une obligation entre la date d’émission de l’obligation et son échéance.

Courbe des taux ou yield curve

Matérialise graphiquement l'évolution des taux d'intérêt en fonction des échéances.

Expected Shortfall 

Encore appelé CVaR ou Conditional Value at Risk est une mesure du risque de marché ou du risque de crédit d’un portefeuille. Il s’agit d’une alternative à la valeur à risque qui est plus sensible à la forme de la distribution des pertes dans la queue de la distribution.

Exposition at default (EAD) 

Exposition en cas de défaut en français. C’est un paramètre utilisé dans le calcul du capital économique ou du capital réglementaire sous Bâle2. C’est le montant de risque que le créancier peut encourir en cas défaut de remboursement du débiteur.

Gouvernance

Représente l’ensemble des mesures, des règles et des entités d’information et de surveillance pour assurer la bonne gestion. En entreprise, la gouvernance définit les actions à mener pour assurer la pérennité financière et protéger les intérêts des actionnaires.

Instrument financier

Désigne un titre négociable qui peut être coté à la bourse. On distingue les instruments financiers au comptant (titres financiers classiques actions, obligations) et les instruments financiers à terme (produits dérivés).

Loss Given Default (LGD)

Un des trois indicateurs de risque de crédit de la réglementation Balle II. Il représente le pourcentage de perte que peut encourir une banque ou une institution financière en cas de défaut de paiement de la contrepartie.

Marché financier

Lieu d’échange et de négociation entre des émetteurs et des acheteurs d’actifs sous forme de titres (actions, obligations, matières premières) contre de l’argent. C’est un marché qui se compose d’un marché primaire et d’un marché secondaire. 

Marché interbancaire

Un compartiment du marché monétaire uniquement réservé aux établissements financiers permettant à ceux disposant d’excédents de liquidités de financer les besoins de liquidités des autres. Les opérations sur ce marché portent sur le court et très court terme (entre 1 jour et 12mois).

Market value

Résultante de l’offre et de la demande, la valeur marché d’un titre est le prix auquel ce titre est échangé sur le marché. La market value renvoie également à la capitalisation boursière d’une entreprise.

Portefeuille

Un ensemble d’actifs détenus par un investisseur (actions, obligations, matières premières, produits dérivés).

Quantitative easing

Traduit par assouplissement quantitatif. C’est un outil monétaire permettant de relancer l’économie en cas de crise financière majeure. Il s’agit d’une politique monétaire non conventionnelle par laquelle la banque centrale achète massivement des titres sur le marché financier en vue d’accroitre la masse monétaire en circulation dans l’économie.

Risque de contrepartie

Désigne dans le cadre d’une opération financière la perte potentielle à laquelle est exposée la banque ou un créditeur, en cas de défaillance de son débiteur.

Risque de marché

Est relié au risque de la perte de valeur causée par les fluctuations des prix du marché des actifs et des valeurs financières. On distingue quatre types de risque de marché : risque de taux, risque de change, risque d’actions et risque de matières premières.               

Risque d'illiquidité

Désigne le risque pour un établissement financier de ne pas pouvoir répondre à ses engagements envers ses clients (retrait) à un moment donné.

Risque résiduel (Residual Risk Add-on)

Risque qui se maintient même après la mise en place  par le management de mesures d’atténuation du risque. Dans les faits, le risque résiduel est le risque actuel, dans un contexte réel et existant, avec des dispositions de maîtrise du risque en place.

Spreads de crédit

Le spread traduit un écart entre deux taux. Le spread de crédit est la différence entre un taux avec risque et un taux sans risque. Il s’agit d’une prime de risque destinée à couvrir le risque de crédit.

Taux directeur

Taux d’intérêt prédéfini par une institution financière (banque centrale) d’un pays ou un groupe de pays (ayant une union monétaire). Ce taux impacte le prix du crédit ou de l’épargne des banques privées. Il existe trois types de taux directeur : taux de rémunération des dépôts, taux de refinancement et taux du prêt marginal en Europe ou taux d’escompte aux Etats-Unis.

On l’appelle aussi taux des emprunts d’Etat . Les emprunts d’Etats organisent le marché des taux d’intérêt à moyen et court terme.

Taux souverains

Trading book

Portefeuille de négociationen français. Il représente l’ensemble des actifs détenus à des fins de négociation court terme sont enregistrés dans ce portefeuille.

Trading desks

Traduit par salle des marchés, il s’agit d’un open space qui centralise toutes les opérations financières (achat/ventes) de produits financiers d’un établissement financier.

Value at Risk (VaR)

La Var est définie par rapport à un horizon de temps et un seuil de confiance. Elle représente le montant de risques à ne pas dépasser en prenant en compte les deux paramètres précités. 

Volatilité

Traduit les fluctuations de la valeur ou de la rentabilité d’un titre. Elle permet de mesurer le risque d’un instrument financier.

5.  Est-il possible de générer du rendement avec du pair-trading sur obligations avec la méthode de cointégration ?

 

Cointégration

Terme économétrique qui désigne une mesure statistique de la relation de long terme entre deux ou plusieurs séries temporelles, l’objectif étant de révéler une opportunité d’arbitrage. En d’autres termes deux actifs cointégrés n’évoluent pas dans un sens opposé à la norme, et même si cela arrivait, il s’agit d’une simple perturbation et un rapide retour à la moyenne adviendra.

Indice

Mesure de la performance générale du marché ou d’un secteur donné. On dit qu’il sert de baromètre. Le CAC 40, le S&P 500 sont exemples d’indices.

Intérêts courus

Ils désignent dans le cadre des produits financiers qui versent des revenues à des échéances fixes, une fraction des intérêts écoulés qui est dû par le débiteur à l’échéance.

Marché efficient

Un marché financier est dit efficient si et seulement si l'ensemble des informations disponibles concernant chaque actif financier coté sur ce marché, est immédiatement intégré dans le prix de cet actif. Cela dit, dès qu’une information concernant un actif est disponible, le prix est modifié instantanément pour incorporer cette information.

Marché obligataire

Marché sur lequel les titres de dettes (obligations) sont échangés (émis, vendus, achetés).

Obligation

Valeur mobilière émise sous forme de titres négociables, qui confère les mêmes droits de créances pour une même valeur nominale. Les paramètres d’une obligation sont  : prix nominal, prix de vente, taux d’intérêt, maturité et évaluation

Obligation bullet

Obligation remboursable quand elle atteint la maturité.

Obligation callable

Obligation qui peut être remboursée avant maturité, prématurément, à certaines dates en fonction de l’état du marché.

Open-Adjusted-Spread

L ’écart ajusté en option en français. C’est la mesure de l’écart d’un taux de sécurité à revenu fixe et du taux sans risque, pour que le prix de l’obligation soit égale aux flux de trésorerie actualisés en tenant en compte les options intégrées à l’obligation.

Pair-Trading

Une stratégie d’arbitrage qui combine deux transactions vente/achat simultanément en vue de générer du rendement tout en éliminant le risque de marché. Appliquer aux obligations, le pair trading consiste à trouver des paires d’obligations ayant une relation sur le long terme, et à tirer profit des divergences qui pourrait exister en vendant l’une et en achetant l’autre.

Position courte

Technique où l’investisseur se place en position vendeur lorsqu’il anticipe une baisse du prix d’un titre dans le futur.

Position longue

Technique où l’investisseur se place en position acheteur lorsqu’il anticipe une augmentation des prix d’un titre dans le futur

Produits dérivés

Instrument financier dont la valeur change en fonction de l’évolution d’un autre actif appelé actif sous-jacent pour une période donnée. Sa valeur varie en fonction du taux ou du prix de l’actif sous-jacent au cours du temps. Les produits dérivés ont été créés pour que les entreprises puissent se couvrir contre les risques financiers.

Rendement (Yield en anglais)

Mesure (le plus souvent un pourcentage de la valeur de l’investissement) des revenus générés par un investissement sur une période donnée.

Test statistique qui étudie si les propriétés statistiques d’une série (espérance, variance, corrélation) changent dans le temps ou restent stationnaires.

Z-spread

Nombre de points de base qui doit être appliqué à une série de taux sans risque pour que le prix de l'obligation soit égale à la somme des flux de trésorerie actualisés.

Test Augmented Dickey-Fuller (ADF)

 

6. Comment la Finance Islamique peut-elle se développer dans le monde Occidental

Accounting and Auditing Organization for Islamic Financial Institutions (AAOIFI)

Traduit par “L’organisation de comptabilité et d'audit pour les institutions financières islamiques”. Institution autonome responsable du développement de normes comptables pour l’industrie financière islamique, répondant aux conditions de la Shari’ah.

Actif tangible

Actif physique, matériel.

Cotes de crédit

Évaluation de l’historique crédit et de la capacité à rembourser ses dettes d’une entité.

IASB(International Accounting Standards Board)

Bureau International des Normes Comptables, organisme international chargé de l’élaboration des normes comptables internationales IAS/IFRS.

Ijara

Contrat de financement où la banque est présentée sous forme de “propriétaire” et le client sous forme de “locataire”. La banque acquiert le bien immobilier et le loue au client pendant une période prédéfinie avec possibilité d’achat. Les paiements ne peuvent pas être réagencés et il n’existe pas d’intérêts de retard comme dans les banques classiques.

Investment Risk Reserve (IRR) 

Traduit par “Réserve pour faire face au risque d’investissement”. Dans le cas où les projets financés par les comptes d’investissement mènent à des pertes, on puise dans cette réserve pour octroyer aux comptes d’investissements une partie des profits réalisés au cours d’opérations antérieures.

Istisna’a

Contrat entre un Client “Maître d’Ouvrage” et une banque “Maitre d’Oeuvre”. Par le biais de ce contrat, le client demande à la banque de lui construire ou construire un bien . Ensuite la banque le lui loue selon les modalités négociées dans le contrat.

Moucharaka

Contrat d’association entre deux ou plusieurs parties dans le capital d’un projet. Les participants partagent les gains et les pertes de manière proportionnelle aux apports du capital et participent aussi au travail.

Moudharaba

C’est entre autres, un contrat entre une banque jouant le rôle de l’investisseur (“Rab el Mal”) qui s’engage à fournir les fonds pour le projet, et un entrepreneur (“Moudarib”) s’engageant à gérer le projet. La rémunération est basée sur une clé de répartition fixée sous forme de pourcentage de bénéfices à l’entrepreneur. 

Mourabaha

Contrat de vente dans lequel la banque achète un bien à un prix et le revend à un client à un prix majoré d’une marge explicite et déterminée. Ce mécanisme permet d’éviter l’emprunt avec intérêts pour l’acquisition d’un bien.

Profit Equalization Reserves (PER)

Traduit par “Réserves de péréquation du résultat”. Ce sont des réserves qui permettent de faire face au risque commercial. Elles sont retenues à partir du profit généré par un projet d’investissement avant de distribuer les profits entre les actionnaires et les titulaires des comptes d'investissement.

Qard hassan

Prêt sans contrepartie avec un taux de 0%. Le débiteur décider de payer un montant supplémentaire au-delà du montant principal du prêt sans le promettre comme gage d’appréciation au créancier. Dans le cas où le débiteur ne paie pas un montant supplémentaire au créancier, cette transaction est un véritable prêt sans intérêt.

Risque de crédit

Risque relié à la possibilité de défaut de paiement des clients. Le débiteur peut être dans l’incapacité de répondre à ses obligations ou décide volontairement de remplir son engagement de paiement.

Risque de marché

Est relié au risque de la perte de valeur causée par les fluctuations des prix du marché des actifs et des valeurs financières. On distingue quatre types de risque de marché : risque de taux, risque de change, risque d’actions et risque de matières premières.                 

Risque opérationnel

Correspond au risque de pertes causées par la défaillance ou l'inadéquation des processus internes, du personnel, des événements externes , du système ou risque technologique.

Sukuk 

Instruments obligataires, structurés de sorte à ce qu’ils respectent les règles islamiques. Il est adossé à un actif tangible et à échéance fixe et il verse non pas des intérêts, mais une part du profit dégagé par l’actif.

Takaful

Forme d’assurance alternative. Takaful est basé sur l’idée que ce qui est incertain à l’égard d’une personne peut cesser d’être incertain à l’égard d’un très grand nombre d’individus similaires.  Un fond commun à tous les participants est mis en place, et permet aux volontaires de s’assurer mutuellement. Les bénéfices sont redistribués entre les contractants.

Titrisation

Mécanisme de financement sécurisé qui permet aux établissements d’accéder aux marchés des capitaux à travers la monétisation des actifs en les  transformant sous forme de titres.

 

7. Comment la norme IFRS 16 peut-elle changer la stragégie des entreprises?

Actionnaire

Personne physique ou morale qui investit dans une société. Cette personne y possède alors des parts qui lui confèrent un certain "pouvoir", notamment un pouvoir de décision, et peut recevoir des dividendes.

Actif immobilisé

Biens détenus par l'entreprise, en principe sur du long terme (durée supérieure à un an). Un immeuble par exemple, est considéré comme un actif immobilisé car on suppose que l'entreprise ne s'en débarrassera pas rapidement. L'actif immobilisé peut être d'ordre corporel (biens matériels), incorporel (brevets, licences) ou financier (actions, obligations).

Dotation aux amortissements

Il s'agit de la considération d'une perte de valeur d'une immobilisation. En effet, un bien perd de sa valeur à cause de l'usure principalement. Un bien technologique peut perdre de sa valeur s'il a été dépassé par de nouveaux modèles par exemple. La dotation aux amortissements est considérée comme une charge non décaissable par l'entreprise.

EBE (Excédent Brut d'Exploitation)

Il correspond au chiffre d'affaires diminué des charges et produits d'exploitation. Il permet d'obtenir un résultat neutre par rapport à la politique de financement de fiscalité et d'investissement de l'entreprise.

IFRS 16

International Financial Reporting Standards, cette norme  vient en substitution à l’IAS 17.Elle exige la comptabilisation de presque tous les contrats de location au bilan. Elle a supprimé la distinction entre location simple et location financière(forme de crédit-bail).

KPI (Key Performance Indicator)

Traduit par “Réserve pour faire face au risque d’investissement”. Dans le cas où les projets financés par les comptes d’investissement mènent à des pertes, on puise dans cette réserve pour octroyer aux comptes d’investissements une partie des profits réalisés au cours d’opérations antérieures.

Permet d'étudier la structure de financement de l'entreprise et sa capacité d'endettement, c'est-à-dire sa capacité à honorer sa dette actuelle et à générer des fonds en contractant une nouvelle dette. On calcule le ratio d'endettement en faisant le rapport entre la dette nette et les fonds propres de l'entreprise.

Résultat opérationnel

Aussi appelé BAII ou EBIT en anglais, il correspond à l'EBE diminué des amortissements, dépréciations et provisions. Il permet d'obtenir un résultat neutre par rapport à la politique de financement et de fiscalité de l'entreprise.

Paramètre clé de la Valeur Actuelle Nette (VAN) permet d’évaluer la rentabilité d’un investissement. Il permet d’actualiser les flux de trésorerie potentiellement générés par un investissement afin d’évaluer sa rentabilité, tout en prenant en compte la variation de la valeur de l’argent dans le temps.

Ratios d'endettement

Taux d'actualisation

 

8. En quoi les Fintechs peuvent elles contribuer à la gestion des risques pour les banques traditionnelles?

Regtech

Approche utilisant la technologie pour aider les acteurs financiers,

notamment les banques à gérer de manière optimale les contraintes réglementaires. En

d’autres mots, les Regtech sont des technologies financières visant à faciliter la gestion des

risques réglementaires.

Risque de non-conformité

Le risque de non-conformité est défini par le Comité de Bâle 1 comme un risque de sanction judiciaire, administrative ou disciplinaire, de perte

financière ou d’atteinte à la réputation, du fait de l’absence de respect des dispositions

législatives et réglementaires ou des normes et usages professionnels et déontologiques,

propres aux activités des banques.

Scale-up

Start-up mûre, ayant déjà levé au moins 1 million d'euros.

Initial Coin Offerings (ICO)

Équivalent des IPO (Initial Public Offering) en crypto-monnaie, il s'agit d'une méthode de levée de fonds via l'émission d'actifs numériques appelés tokens ou etons. Les tokens, assimilables aux actions, sont pourtant différents dans la mesure où le plus souvent, ils représentent un pré-achat du service ou produit qui sera développé, plutôt que des parts de l'entreprise.

Open Banking

Principe reposant sur le partage de données d’une banque avec des acteurs financiers extérieurs de façon sécurisée. Les données concernent principalement les opérations bancaires courantes, mais aussi le dépôt d’argent, la localisation géographique des guichets ou des agences...etc. 

Loi du Patriot Act

Loi pour la lutte anti terroriste, votée aux USA en 2001. En réponse aux attentats de septembre 2001, cette loi permet aux instances gouvernementales américaines d’opérer une surveillance plus accrue (communication entre internautes, écoute téléphonique) sans en informer quiconque, ainsi qu’un recours à la justice beaucoup plus facile. 

Crowdfunding/Financement Participatif

Moyen par lequel les porteurs de projets, via une plateforme internet, opèrent une levée de fonds directement auprès d’un ensemble de contributeurs appelé “communauté”. La plateforme assure la traçabilité du financement qui peut être sous forme de dons, de prêts ou d'equity.

Dispositif LCB/FT

Dispositif de Lutte Contre le Blanchiment et le Financement du terrorisme appliqué aux organismes financiers et aux organismes de supervision.

ORIAS

Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance. Délivre des agréments qui constituent le passeport officiel pour exercer les métiers de la Finance et de l’Assurance, pour les opérateurs tels que les courtiers en prêts ou en assurance

DSP2

La Directive des Services de Paiement entrée en vigueur en 2018, a pour objet d'encadrer les acteurs intervenant sur le marché des paiements en ligne, sur le plan juridique et à l’échelle européenne.

ACPR

L'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, est un organisme adossé à la Banque de France et en charge de l’agrément et de la surveillance des établissements bancaires, d’assurance et de leurs intermédiaires.

PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard)

Référentiel des règles de sécurité visant à protéger les données sur les cartes de paiement. Il s’agit d’une norme appliquée à l’industrie des cartes de paiement, dont l’objectif est de protéger les titulaires des cartes de paiement contre le vol de données sur internet ou toute autre utilisation frauduleuse.

Devises numériques s'échangeant de pair à pair. Aucune banque centrale ne les encadre mais la traçabilité et la sécurité des transactions sont assurées par un système de blockchain et d'algorithmes cryptographiques.

Crypto-monnaie

9. Est-il possible de prévoir la VaR sur le pétrole avec les modèles GARCH ?

 

Backtesting

Technique de simulation appliquée sur des données historiques en vue de la validation d’une stratégie de trading ou un modèle d’évaluation de risque.

Brent

Le Brent, tenant son nom du gisement pétrolier se situant en mer du Nord, désigne un type de pétrole léger provenant de cette région. Il constitue une des grandes références dont on se sert pour négocier les transactions pétrolières

Expected Shortfall

Encore appelé CVaR, la Conditional Value at Risk est une mesure du risque de marché. Elle mesure la perte probable non prise encompte par la traditionnelle VaR c’est dire les α% scénario de laqueue.

Intervalles de confiance

Les intervalles de confiance, ayant recours à une méthode d’échantillonnage probabiliste, ont pour objectif d’encadrer une valeur que l’on cherche à estimer. Elles traduisent la zone d’incertitude de l’échantillon observé et déterminent la marge d’erreur de celui-ci.

Loi Normale

La loi Normale, aussi appelée loi de Gauss, est une loi utilisée aussi bien en statistiques qu’en probabilité pour modéliser des évènements constitués de phénomènes aléatoires. La loi dépend de deux variables, son espérance et son écart type.

Loi de Student

Lois statistiques utilisées lorsque les échantillons suivent une loi Normale, elles dépendent d’un paramètre n entier appelé degré de liberté. Ces lois interviennent dans les tests de comparaison de deux espérances. Le test de Student permet également de comparer la probabilité observée d'un caractère à une probabilité théorique.

Modèle Arch

Le modèle Arch, AutoRegressive Conditional Heteroskedasticity, est utilisé dans la modélisation de séries chronologiques financières qui comportent une volatilité variable dans le temps. Ces séries montrent des fortes fluctuations avec des périodes de fortes concentrations suivies de périodes de calme. Le pétrole en est l’exemple parfait.

Modèle de régression linéaire

Utilisé aussi bien en économétrie qu’en statistiques, cette modélisation permet de donner des estimations futures à partir d’estimations passées ; le but étant d’établir une relation linéaire. C’est un modèle qui est très utilisé pour les analyses boursières.

Options vanilles

Une option vanille est un produit dérivé qui donne le droit (et non l’obligation) d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix fixé d’avance et pendant un temps donné. L’acheteur de l’option pourra donc, en fonction de l’évolution du marché, choisir d’exercer son option ou non.

Value at Risk (VaR)

Notion utilisée généralement pour mesurer le risque de marché d'un portefeuille d'instruments financiers. Cette notion a été développée et est devenue un outil de gestion de risque dans tous les domaines. La Var est définie par rapport à un horizon de temps et un seuil de confiance. Elle représente le montant de risques à ne pas dépasser en prenant en compte les deux paramètres précités.

Volatilité

Traduit les fluctuations de la valeur ou de la rentabilité d’un titre. Elle permet de mesurer le risque d’un instrument financier.

WTI

WTI ou West Texas Intermediate est un mélange de plusieurs pétroles bruts légers américains. Il s’agit de la valeur de référencedu marché pétrolier américain.

10. Comment la corrélation des marchés internationaux évolue- t-elle en période de crises ?

S&P 500 

Crée le 4 mars 1957, il sagit d’un indice boursier basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses aux États-Unis. Il couvre environ 80% du marché boursier américain par sa capitalisation.

Copules 

Elles sont un outil de base dans la modélisation des distributions multivariées en finance et en assurance. Elles proviennent de la théorie des probabilités ; et permettent de mesurer la dépendance entre les différentes coordonnées d’une variable aléatoire sans se préoccuper de ses lois marginales.

Rendement 

Il représente le pourcentage de gains obtenus par rapport à l’investissement de départ. Le rendement d’une action se calcule en fonction du dividende que perçoit son propriétaire par rapport au prix qu’il a investi pour l’achat du titre.

Degré de liberté 

En statistique, le nombre de degré de liberté correspond au nombre de valeurs dans le calcul final d’une statistique qui sont libres de varier, sans violer aucune contrainte. 

Volatilité

Traduit les fluctuations de la valeur ou de la rentabilité d’un titre. Elle permet de mesurer le risque d’un instrument financier.

WTI

WTI ou West Texas Intermediate est un mélange de plusieurs pétroles bruts légers américains. Il s’agit de la valeur de référencedu marché pétrolier américain.

  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube
  • Instagram

©2021 par FINETUDES

Les publications reflètent les opinions personnelles des rédacteurs et sont publiées à titre purement informatif. FINETUDES ne garantit pas l’exactitude des analyses et l’exhaustivité des publications.
Ces opinions peuvent être modifiées à tout moment sans notification.