Et si les GAFA remplaçaient les banques traditionnelles ?

Dernière mise à jour : 3 janv.

L'étude complète est disponible ci dessous :

FINETUDES.GAFA
.FR
Download FR • 393KB

Au-delà de savoir si les GAFA pourraient à terme remplacer les banques traditionnelles, cette étude interroge la relation entre les GAFA et le système bancaire. Quelles innovations ont-ils apporté au secteur bancaire ? Sont-ils l'avenir de la banque ?


Tout d'abord, il est crucial de définir les termes du sujet. L'acronyme GAFA signifie Google Amazon Facebook et Apple. Il est nécessaire de rappeler qu'en 2014, le PIB des GAFA était équivalent à celui du Danemark, avec évidemment beaucoup moins de ressources humaines. Après avoir évoqué les caractéristiques des GAFA, l'étude poursuit par la définition des banques traditionnelles : elles ont trois fonctions dont la transformation des échéances et des risques, mais également la création monétaire via l'octroi de crédits aux demandeurs de prêts. Les banques traditionnelles ont également un trait apparent : d'importantes activités de financement par la dette qui apportent un effet de levier très important.


Alors, quelle est la relation entre les GAFA et le monde financier ? Il faut savoir que depuis quelques années, les GAFA tentent de s'imposer dans ce domaine et chacun d'entre eux propose des innovations : que ce soit Apple avec Apple Pay, Facebook avec sa crypto-monnaie : la LIBRA , Amazon et sa carte de crédit Prime Rewards ou Google avec sa solution de paiement peer to peer : Google Pay. Leurs produits sont tous très innovants et ils pourraient constituer une menace pour les banques traditionnelles. Les GAFA ont une avance importante sur certaines banques non seulement en matière d'innovation mais aussi en matière de pouvoir de marché et de pouvoir économique... Le fait que toutes ces technologies soient disponibles pour les clients des banques traditionnelles directement sur leurs smartphones fait que les banques craignent le pire de la part des GAFA.


Si les GAFA sont une menace pour les banques traditionnelles, sont-ils vraiment capables de les remplacer ? Sur le papier, ces sociétés ont de solides atouts à faire valoir comme une gestion efficace et éprouvée du Big Data. Mais les banques ont une relation privilégiée avec leurs clients. Elles gèrent mieux les données sensibles et tentent aussi d'innover pour ne pas se faire larguer (ex. LyfPay, une plateforme de paiement contrôlée par la BNP et le Crédit Mutuel très utilisée par les jeunes) et connaissent une restructuration du réseau d'agences en "phygital" combinant interactions physiques avec un conseiller et utilisation d'outils numériques innovants. De plus, les banques traditionnelles ont un autre avantage auquel les GAFA n'auront pas accès pour le moment suite aux récents scandales : la confiance des consommateurs concernant les données personnelles, la corruption....


Pour conclure, les GAFA sont toujours aussi amicaux et coopératifs. Il faut savoir que toutes les innovations citées précédemment (Apple Card, Prime Rewards...) ont été développées en coopération avec une ou plusieurs banques. Jusqu'à présent, les GAFA s'appuient encore sur les banques traditionnelles pour toutes leurs solutions bancaires. Au-delà de cette coopération, certaines banques digitales émergent également pour tenter de contrer les GAFA, d'autres banques traditionnelles investissent également massivement dans le Big Data. L'arrivée des GAFA a entraîné une vague d'innovation dans le système bancaire, le véritable gagnant pour l'instant est le client.


313 vues0 commentaire