Les LBO en France : pourquoi certains échouent?

Dernière mise à jour : 8 mars

Le Leveraged BuyOut (LBO) est une opération qui consiste en l'acquisition des titres d'une société cible par une structure ad hoc, (créée spécifiquement pour l'opération donc sans activité propre) et qui souscrit une dette pour financer cette acquisition.

En 2018, 384 opérations de LBO ont été réalisées en France. Cela ne représente que 17,31% des entreprises soutenues en Private Equity (PE) français mais 65,00% en valeur, soit plus de 9,5 milliards d'euros investis.


French version :

FINETUDES
._Les_LBO_en_France_Pourquoi_ce
Download _LES_LBO_EN_FRANCE_POURQUOI_CE • 500KB

English version :

FINETUDES
. LBOs in France_ Why do some f
Download LBOS IN FRANCE_ WHY DO SOME F • 383KB

Le leverage capital est un secteur très hétérogène, où chaque opération est unique en raison de son secteur, de ses actionnaires, de son business model ou de facteurs propres à l'entreprise. Il est donc très difficile de vouloir dégager une tendance afin de comprendre ce qui fait qu'un LBO fonctionne ou échoue.

Nous parlerons d'échec d'un LBO selon la définition suivante : l'échec d'un LBO est caractérisé par au moins un des facteurs suivants : i) le défaut financier de l'entreprise ; ii) l'obligation de refinancer ses dettes financières pour ne pas être en défaut financier ; iii) la violation d'un covenant ; iv) la perte pour un Sponsor Financier sur son investissement initial ; v) le départ prématuré du top management. Cette définition du terme " échec " est essentielle : la réalisation d'un LBO est une opération complexe pour tous les acteurs. Il faut donc être précis et tous les points mentionnés ci-dessus sont synonymes de non-respect des informations qui avaient initialement permis la réalisation de cette opération.

Partant d'un constat actuel sur les LBO et l'évolution de leur structuration financière, nous étudierons la gouvernance de l'entreprise avec les Sponsors Financiers au capital afin de voir si leur impact est négatif. Ensuite, nous verrons comment la taille de l'entreprise peut être un facteur déterminant dans le succès du LBO.







314 vues0 commentaire