top of page

L'intégration des critères ESG dans le processus de due diligence en M&A

Dernière mise à jour : 28 mars

“Les récentes crises ont démontré que les entreprises qui savaient

donner un sens à leur business model étaient non seulement celles

qui résistent le mieux, mais aussi souvent celle qui performaient le

mieux” - Sylvain Lambert, Associé Développement durable, PwC

France et Maghreb


En janvier 2022, l'entrée en vigueur partielle de la

taxonomie verte de l'UE a incité les acteurs économiques à

intégrer davantage de critères de durabilité dans leurs

stratégies. La taxonomie verte de l'UE promeut six objectifs

clés, dont la gestion de la pollution, qui représente des

enjeux au coeur de la ESG. Les engagements

environnementaux, sociétaux et de bonne gouvernance

(ESG) se définissent comme la prise en compte volontaire

par les entreprises des enjeux liés au développement

durable. Cette prise en compte se manifeste tant dans leurs

activités que dans leurs interactions avec les parties

prenantes qui y sont impliquées. L’application de ces

critères, qui deviennent essentiels pour les investisseurs,

sont renforcés par les nouvelles exigences de reporting

environnemental et social imposées aux entreprises,

facilitant ainsi la mise en oeuvre de due diligences en accord

avec la directive sur la publication d'informations non

financières (NFRD).


Billet signé Mohamed Hamdaoui


1698867762396
.pdf
Télécharger PDF • 2.74MB

Commenti


bottom of page