Est-il possible de générer du rendement avec du pair-trading sur obligations avec la méthode de cointégration ?

Date de publication : Dimanche 01 mars 2020

Rédacteurs : Corentin BOUILLAUD et Julien GHENASSIA

En finance, les produits dérivés et les positions d’arbitrages sont deux recours possibles pour les investisseurs en quêtes de profits. Le Pair-Trading est une technique de gestion alternative qui consiste à réaliser des arbitrages sur les marchés entre deux actifs qui évoluent de manière similaire.

Prenons deux actifs A et B qui ont des cours similaires, la stratégie du Pair-Trading consiste à vendre l’actif A quand il atteint un pic local et acheter l’actif B quand il atteint un minimum local. Il s’agit donc de faire coïncider une position longue et une position courte sur deux actifs ayant une relation entre eux. Cela permet d’avoir une stratégie couverte à la hausse comme à la baisse des cours des titres. Il existe différentes manières de faire du Pair-Trading, on peut étudier les différences de moyenne mobile ou des corrélations. Nous allons ici s’intéresser à la méthode de coïntégration développée par Engel et Granger.

La coïntégration, vérifie un lien de long terme entre deux séries temporelles. La méthode consiste, pour deux séries temporelles Xt et Yt (où  et  sont les spreads de nos deux actifs) à déterminer le et d’une régression des moindres carrés de la forme :Xt=+*Yt+t. Ensuite nous testons la stationnarité des résidus avec un test Augmented Dickey-Fuller (ADF). Si c’est le cas alors il y a coïntégration des deux séries de spreads et nous pouvons tirer profit d’une divergence de court terme entre les deux actifs.

Après avoir simulé des stratégies de Pair-Trading sur le marché obligataire, sous la méthode de coïntégration sous différents paramètres (cf : étude détaillée) et vérifiant certaines conditions (sur la régression, la coïntégration et sur le terme d’erreur pour déterminer le moment opportun pour entrer en position) nous constatons que pour une différence de duration de 2 ans, nous générons en moyenne 3 pair-trades en plus quand la différence de spread augmente de 50 bps. Nous passons à 3-4 pair-trades en plus pour une différence de duration de 2,5 ans et 5 pair-trades supplémentaires pour une duration de 3 ans avec toujours 50 bps en plus pour la différence de spreads. Il en ressort que l’augmentation de duration ou de la différence de spreads augmente peu le nombre de pair-trades générés.

En étudiant la performance des pair-trade après 1 mois, 3 mois et à 6 mois d’investissement, nous constatons que 50% des pair-trades génèrent des rendements négatifs à tous les horizons de temps. Il reste toutefois 45% des pair-trades générant de la performance après 1 mois, 35% après 3 mois et 30% après 6 mois. Il est donc nécessaire de ne pas rester trop longtemps en position pour pouvoir générer de la performance.

En s’intéressant à la performance maximale, nous constatons que l’ensemble des pair-tarde génère de la performance. Sur les différentes échéances, 55% à 70% des pair-trades génèrent au maximum 1%. 17%-20% des pair-trades génèrent entre 1% et 2% de performance. La part des pair-trades générant plus de 2% de performance augmente significativement, passant de 30% à 45% des pair-trades entre 1 mois et 6 mois. On peut donc conclure que les pair-trades les plus performants nécessitent beaucoup de temps. La performance des pair-trades est donc souvent représentée par une courbe en J, dû à l’entrée (trop tôt) en position.

Lorsque nous prenons en compte les coûts de transactions (au minimum de 1%) il est impossible au vu des rendements des pair-trades de surperformer le marché obligataire. Le marché obligataire est un marché efficient.

Pour lire l'article dans son ensemble, cliquer ici.

  • LinkedIn Social Icône
  • YouTube
  • Instagram
NOS PARTENAIRES
Sciencespo finance
93409452_257829458722320_602682134094885
LOGO FIMTECH
WhatsApp Image 2020-05-18 at 14.30.50
Logo PNG
cropped-afcg-logo-1
youth in finance
13503071_1049678935125168_45656092039026
IESEG FINANCE
Logo 2
COBFI-FOND-BLANC_edited
10931179_1520843788181156_63063477786713
WhatsApp Image 2020-04-30 at 18.16.16
WhatsApp Image 2020-04-26 at 12.15.45
logo learn to trade
0
Logo PNG (1)
Logo avec titre (1)
WhatsApp Image 2020-04-19 at 19.10
INSA%20FINANCE%20LOGO_edited
IMG_0046
cropped-logo_fintech-1-1
MBF ASSAS
LOGO LE PETIT ANALYSTE
Sciencespo finance
93409452_257829458722320_602682134094885
LOGO FIMTECH
WhatsApp Image 2020-05-18 at 14.30.50
Logo PNG
cropped-afcg-logo-1
youth in finance
13503071_1049678935125168_45656092039026
IESEG FINANCE
Logo 2
COBFI-FOND-BLANC_edited
10931179_1520843788181156_63063477786713
WhatsApp Image 2020-04-30 at 18.16.16
WhatsApp Image 2020-04-26 at 12.15.45
logo learn to trade
0
Logo PNG (1)
Logo avec titre (1)
WhatsApp Image 2020-04-19 at 19.10
INSA%20FINANCE%20LOGO_edited
IMG_0046
cropped-logo_fintech-1-1
MBF ASSAS
LOGO LE PETIT ANALYSTE

©2020 par FINETUDES

Les publications reflètent les opinions personnelles des rédacteurs et sont publiées à titre purement informatif. FINETUDES ne garantit pas l’exactitude des analyses et l’exhaustivité des publications.
Ces opinions peuvent être modifiées à tout moment sans notification.